Historique

  • celes1-FIVES
  • celes2-FIVES
  • celes3-FIVES

1967

La société CELES est créée à Buhl. Le premier générateur apériodique y est fabriqué.

1972

En pleine croissance, CELES s’installe à Lautenbach, dans les anciens locaux de Schlumberger, où furent produits des fils à coudre de 1833 à1954. 

1976

Heurtey Métallurgie (qui deviendra Stein Heurtey en 1980 après sa fusion avec Stein-Combustion), donneur de licences des générateurs apériodiques, prend une participation dans la société CELES.

1982

CELES, pionnier dans l'évolution des technologies des semi-conducteurs, livre le 1er onduleur à Thyristors CELES OND.

1987

CELES fait l'acquisition de la société ETFA, spécialisée en mécanique - robotique. La même année, Stein-Heurtey et ses filiales, dont CELES, rejoignent la Compagnie de Fives – Lille.

1989

CELES produit son 1er générateur à transistors MOS. Cet axe de développement sera poursuivi quelques années plus tard avec le lancement de la gamme CELES MP compact 50 kW & THF, la mise au point des ponts de puissance unitaire de 200 kW et l’extension de la gamme pour des puissances de 75-100 kW.

1990

CELES fait l'acquisition de STEFI, une société spécialisée dans le refroidissement et la trempe. Cette activité vient compléter la gamme d’équipements existante de CELES avec des groupes de refroidissement GR ou frigorifique GF, des groupes de douche GD, et des pompes et échangeurs immergés BRA.

1996

CELES reprend la société ROUCHAUD GENDRON, active dans la conception de machines spéciales et leur reconstruction. Par ailleurs, CELES commercialise ses premiers générateurs à transistors IGBT. Ce développement permettra l’essor de la gamme des onduleurs moyenne fréquence OTIS, qui deviendront des CELES IS.

1998

Les filiales de CELES, EFTA et ROUCHAUD GENDRON, sont transférées dans le pôle Automobile du Groupe Fives-Lille, une activité en plein essor. L'activité soutenue de CELES nécessite la construction d'un nouveau bâtiment dédié principalement à l'atelier mécanique.

2003

CELES développe son prototype de ponts à transistors MOS pour les fortes puissances et les fréquences élevées. Il sera à l’origine de la gamme CELES MP de forte puissance.

2007

Toujours plus international, le Groupe Fives-Lilles devient Fives, tandis que CELES devient Fives Celes.

2009

Fives Celes développe le projet CELES EcoTransFlux™, un système innovant de chauffage à induction par flux transverse. Le projet, pour lequel un démonstrateur sera construit, sera soutenu par le programme européen Life + entre 2011 et 2013.